mariee-plage-voile-dans-vent

Hallelujah - Instrumental (Cover) | Piano Violin Cello

La saison des mariages recommence, Agathe, cette année, ne sera pas spectatrice du bonheur des autres. Elle s’apprête à vivre le plus beau jour de sa vie et sera bientôt la plus belle dans sa magnifique robe blanche. Eh oui, aujourd'hui, c'est le grand jour. Après 10 ans de couple avec Côme, ils s'unissent pour le meilleur et pour le pire. Ils ont toujours été très heureux ensemble, mais le mariage est une façon de concrétiser leur amour. Côme, sera son mari, et elle, sera sa femme ; elle portera son nom et rien que pour la symbolique, elle était aux anges. C'est qu'elle l'avait attendue des années, cette fameuse demande en mariage. Côme, n'était pas forcément attiré par cette tradition mais au fil du temps qui passe, un été, il s'était lancé; pour le plus grand bonheur de sa bien-aimée.

Il lui avait demandé sa main lors d'une balade en bord de mer, pendant une nuit étoilée, au clair de lune. Ils avaient admiré la mer et avaient eu l'impression d'être seuls au monde. Blottis l'un contre l'autre, ils avaient profité du décor de rêve qui s'était dessiné devant eux . Agathe & Côme, encerclés par les falaises de craie, sur les galets, avec devant eux une arche qui ressemblait à un éléphant plongeant sa trompe dans la mer. Le bruit des vagues avait accompagné leurs instants de tendresse. Les amoureux avaient fermé les yeux comme pour immortaliser ce doux moment. Ce soir-là, ils en avaient pris pleins les yeux.

Côme avait caché la fameuse petite boîte carrée en velours rouge dans la poche de sa veste, cette boîte cubique qui cachait une bague très fine sertie d'un diamant. Il avait choisi cet anneau avec soin ; chic mais sobre.

Au moment propice, il lui avait demandé de se lever pour quitter les lieux, derrière elle, il avait posé son genou à terre. Quand Agathe s'était retournée, c'est avec assurance qu'il avait prononcé ses mots.

« - Agathe, veux-tu devenir ma femme ? »

Émue, les larmes aux yeux, elle avait répondu fièrement.

« - Oui, je le veux. »

Le couple, le sourire aux lèvres s'était embrassé. La demande avait été une réussite.

Agathe & Côme, s'étaient rencontrés au collège, en 5ème, grâce à des amis en commun. Le coup de foudre n'avait pas été immédiat. Étant timides tous les 2, ils avaient mis du temps avant de s’apprivoiser. Ce n'est que deux ans après, au mois de juin, au moment où ils allaient se séparer pour aller dans des lycées différents, que Côme avait avoué son amour et qu'ils s'étaient mis ensemble.

Aujourd'hui, après une décennie, ils allaient se faire une promesse devant leurs amis et leurs familles, la promesse d'un oui pour la vie.

Après avoir passé la nuit l'un sans l'autre, tradition oblige, c'est avec la boule au ventre qu'Agathe se réveille. Il fallait que cette journée soit parfaite, elle gardera ce souvenir pour le restant de sa vie. Le couple avait préparé la cérémonie pendant un an, une année qui était passée à une vitesse folle. 

Elle ouvre les volets roulants et sourit. Un magnifique soleil se lève, le ciel bleu agrémenté de rose, surplombe la ville. Des traînées blanches persistantes ont été laissées par les avions, elle pense aux voyages de noces qu'ils feront dans les mois à venir. Ils ont toujours imaginé les Seychelles comme destination paradisiaque. Il faut dire que, le sable fin, les cocotiers, les rochers en granite sont dignes des paysages à couper le souffle. Agathe & Côme aimeraient beaucoup faire un combiné des trois îles principales de l'archipel : Mahé, Praslin et la Digue.

Mais avant de s'évader et de faire redescendre le stress devant ces plus belles plages du monde, il fallait se recentrer sur l'essentiel. Le mariage.

Ce matin, Agathe prend du temps pour se détendre et pour se préparer. La coiffeuse travaille sur sa chevelure et lui dresse un magnifique chignon tressé qui lui dégage le visage. À peine la coiffure fini, elle prend un miroir pour lui faire admirer le chef-d’œuvre qui trône sur sa tête. Elle est ravissante. Deux heures après s'être faite chouchoutée, Agathe s'occupe de sa mise en beauté. Elle a choisi un maquillage léger mais sophistiqué. Elle arbore un teint parfait ; sur ses yeux elle a tout misé sur un léger trait d'eye-liner noir, assortie d'un mascara waterproof qui fait ressortir la couleur noisette de son regard. Elle finit par appliquer un rouge à lèvres riche en pigments.

De son côté, Côme s'occupe des derniers préparatifs de la fête. Amoureux de la nature, ils avaient tous deux choisi un thème champêtre pour la décoration.

Une grange moderne où devant se trouvait un moulin en pierre avait été leur coup de cœur pour le grand jour. L'endroit était ressourçant, entouré de verdures, d'arbres et de fleurs blanches. Le lieu idéal pour un mariage de rêve. À l'intérieur, la salle était remplie de table ronde où des bouquets dans de hauts vases avaient été déposés. Côme avait voulu laisser la surprise du rendu à sa future épouse. Il n'y a pas de doute, quand elle découvrira ce décor, elle aura les yeux remplis d'étoiles.

La cérémonie civile était prévue à 15h à la mairie. En début d'après-midi, la mère d'Agathe et sa sœur, qui était aussi sa témoin, viennent la rejoindre, avec la robe qui allait faire d'elle une véritable princesse.
Elle avait besoin de monde pour l'aider à s’envelopper dans ce tissu soyeux sans risquer de se décoiffer ni de faire des tâches de maquillage dessus.
Sa robe de couleur blanche, garnie de dentelles avec un corsage près du corps en forme de cœur, mettait sa silhouette en valeur. Elle rajouta délicatement dans sa coiffure, un voile qu'elle fixa grâce à un peigne rehaussé de perles. Autour de son cou et de son poignet, elle attacha une parure de bijoux.

Fin prête, elle attendit patiemment que la calèche qui allait la porter à deux kilomètres de sa maison, vienne la chercher.

Côme, impatient de découvrir sa princesse, était prêt lui aussi, il a revêtu une chemise blanche, son costume trois-pièces gris où un mouchoir en tissu dépassait de la poche supérieure de sa veste.

Il se pose sur le parvis de la mairie et attend avec un brin d'appréhension sa belle.

Le bruit des sabots sur le goudron annonçait l'arrivée de la jolie Cendrillon. Tous les regards sont braqués sur Agathe, mais elle, elle n'avait d'yeux que pour l'homme de sa vie. Comme la coutume le veut, Côme, est en possession du bouquet qu'il allait offrir à sa précieuse. Une composition tombante, réalisée avec des fleurs de saison, des lys, des roses, du lierre, avec des perles couleur ivoire pour le petit détail.

La mairie commence à se remplir, les futurs mariés prennent place au premier rang, face au Maire. Ils sont rejoints par leurs témoins respectifs. Après un bienvenue joviale, la cérémonie commence en lisant les articles du code civil. Le consentement des mariés est échangé. Ils ont chacun prononcé un « OUI » et s'embrassent sous les applaudissements de leurs proches.

Ils prennent ensuite place dans la calèche qui les mène à l'église pour la cérémonie religieuse. Ils ne sont pas croyants tous les deux, mais ils souhaitent passer par l'église pour le symbole que celle-ci représente. Les invités rentrent les premiers dans l’église. Une fois tout le monde installé, avec en fond sonore, la marche nuptiale, suivie par l’Hallelujah au violon, Côme ouvre la marche au bras de sa mère et s’avance jusqu’à l’autel. C’est ensuite au père du marié de s’avancer. Il accompagne la mère de la mariée qu’il tient par le bras. Enfin, Agathe arrive au bras de son père qui la conduit à Côme.

La cérémonie suit son cours, ils échangent leurs alliances en prononçant l'un après l'autre la formule qui fait de l'alliance le symbole de leur amour et de leur fidélité.

Après les traditionnels félicitations, les convives sortent les premiers et attendent les mariés pour le traditionnel lancer de riz, il y'a également des pétales de roses et les enfants s'amuse à faire des bulles de savon. Ils sont heureux, amoureux plus que jamais. Les mariés se font mitrailler par le flash des appareils photos. Vive les mariés !!

Agathe, tourne le dos à la gent féminine qui n'est pas encore mariée et lance son bouquet en arrière, sa belle-sœur l'attrape sous l’œil hagard de son petit copain. 

Enfin! Ils vont désormais pouvoir fêter dignement leur amour jusqu'au bout de la nuit. 

Un vin d'honneur est servi dans l'arrière-salle de la grange, Agathe & Côme sont sollicités par tout le monde, des rires résonnent de partout.

La soirée se poursuit, le couple remercie leurs invités pour leur présence qui contribue fortement à l'excellence de cette journée.

S'ensuit un délicieux repas raffiné : Foie gras de canard, Daurade Grillée aux herbes, Tournedos Grillé aux morilles et la traditionnelle pièce montée en forme de coeur à base de choux caramélisés.

Les mariées décident de faire l'ouverture du bal. Ils ont choisi de danser sur un montage de plusieurs musiques rythmiques. Ils sont rejoints à la fin par leurs invitées.

Au bout de plusieurs heures sur la piste de danse, la fête est à son paroxysme.

Avant le lever du soleil, Agathe & Côme invitent tout le monde dehors pour un lâcher de lanternes. Celles-ci ont répandu leurs lumières dans le ciel assombri. Un spectacle féerique, les yeux rivés vers les constellations de la nuit.
Ils n'avaient plus les mots pour exprimer leurs émotions, leurs regards parlaient pour eux. Sans aucun doute, aujourd'hui, Agathe & Côme ont vécu la plus belle journée de leur vie.

 

 bague-femme-argent-925000-cabochon-symbole-infini-oxyde-zirconium